Jean Dutourd

Z Wikipedii, wolnej encyklopedii
Skocz do: nawigacji, wyszukiwania

Jean Dutourd (ur. 14 stycznia 1920 w Paryżu, zm. 17 stycznia 2011[1]) - francuski pisarz. Konserwatysta i reakcjonista[potrzebne źródło].

Gdy miał siedem lat, zmarła jego matka. Piętnaście dni po inwazji Niemiec na Francję w 1940 dostał się do niewoli. Uciekł stamtąd sześć tygodni później i powrócił do Paryża. Studiował filozofię na Sorbonie.

Za swoje pierwsze dzieło Le Complexe de César wydane w 1946 otrzymał nagrodę Stendhala. 30 listopada 1978 został wybrany Académie française. W 1997 został członkiem Departamentu Literatury i Języka Serbskiej Akademii Nauk i Umiejętności.

Dzieła[edytuj | edytuj kod]

  • 1946 Le Complexe de César
  • 1947 Le Déjeuner du lundi
  • 1947 Galère
  • 1948 L’Arbre
  • 1950 Une tête de chien
  • 1950 Le Petit Don Juan, traité de la séduction
  • 1952 Au bon beurre, scènes de la vie sous l’Occupation
  • 1955 Doucin
  • 1956 Les Taxis de la Marne
  • 1958 Le Fond et la Forme, essai alphabétique sur la morale et sur le style
  • 1959 Les Dupes
  • 1959 L’Âme sensible
  • 1960 Le Fond et la Forme, tome II
  • 1963 Rivarol, essai et choix de textes
  • 1963 Les Horreurs de l’amour
  • 1964 La Fin des Peaux-Rouges
  • 1965 Le Demi-Solde
  • 1965 Le Fond et la Forme, tome III
  • 1967 Pluche ou l’Amour de l’art
  • 1969 Petit Journal 1965-1966
  • 1970 L’École des jocrisses
  • 1971 Le Crépuscule des loups
  • 1971 Le Paradoxe du critique
  • 1972 Le Printemps de la vie
  • 1972 Le Paradoxe du critique, suivi de Sept Saisons
  • 1973 Carnet d’un émigré
  • 1976 2024
  • 1977 Mascareigne
  • 1977 Cinq ans chez les sauvages
  • 1978 Les Matinées de Chaillot
  • 1978 Les Choses comme elles sont
  • 1979 Œuvres complètes, tome I
  • 1980 Mémoires de Mary Watson
  • 1980 Le Bonheur et autres idées
  • 1981 Un ami qui vous veut du bien
  • 1982 De la France considérée comme une maladie
  • 1983 Henri ou l’Éducation nationale
  • 1983 Le Socialisme à tête de linotte
  • 1984 Œuvres complètes, tome II
  • 1984 Le Septennat des vaches maigres
  • 1985 Le Mauvais Esprit, entretiens avec J.-É. Hallier
  • 1985 La Gauche la plus bête du monde
  • 1986 Conversation avec le Général
  • 1986 Contre les dégoûts de la vie
  • 1986 Le Spectre de la rose
  • 1987 Le Séminaire de Bordeaux
  • 1989 Ça bouge dans le prêt à porter
  • 1990 Conversation avec le Général
  • 1990 Loin d’Édimbourg
  • 1990 Les Pensées
  • 1991 Portraits de femmes
  • 1992 Vers de circonstances
  • 1993 L’Assassin
  • 1994 Domaine public
  • 1994 Le Vieil Homme et la France
  • 1995 Le Septième Jour, récits des temps bibliques
  • 1996 Le Feld Maréchal von Bonaparte
  • 1996 Scènes de genre et tableaux d’époque
  • 1997 Scandale de la vertu
  • 1997 Trilogie française (Le Séminaire de Bordeaux, Portraits de femmes, l'Assassin)
  • 1997 Journal des années de peste : 1986-1991
  • 1998 Grand chelem à cœur
  • 1999 À la recherche du français perdu
  • 2000 Jeannot, mémoires d’un enfant
  • 2001 Le Siècle des Lumières éteintes
  • 2002 Dutouriana
  • 2004 Journal intime d'un mort
  • 2006 Les perles et les cochons

Linki zewnętrzne[edytuj | edytuj kod]

Przypisy