André Ernest Modeste Grétry

Z Wikipedii, wolnej encyklopedii
Skocz do: nawigacji, wyszukiwania
Grétry z orderem Legii Honorowej

André Ernest Modeste Grétry - (ur. 8 lutego 1741 w Liège, zm. 24 września 1813 w Montmorency) - francuski kompozytor operowy z południowych Niderlandów. Wystawiał swe opery w Paryżu i Wersalu. Najbardziej znany jako autor oper komicznych.

Opery[edytuj | edytuj kod]

  • La Vendemmiatrice (1765)
  • Isabelle et Gertrude ou Les Sylphes supposés (1766)
  • Les Mariages samnites (1768)
  • Le Connaisseur (1768)
  • Le Huron (1768)
  • Lucile (1769)
  • Le Tableau parlant (1769)
  • Momus sur la terre (1769)
  • Silvain (1770)
  • Les Deux Avares (1770)
  • L'Amitié à l'épreuve (1770)
  • L'Ami de la maison (1771)
  • Zémire et Azor (1771)
  • Le Magnifique (1773)
  • La Rosière de Salency (1773)
  • Céphale et Procris ou L'Amour conjugal (1773)
  • La Fausse Magie (1775)
  • Les Mariages samnites [rev] (1776)
  • Pygmalion (1776)
  • Amour pour amour (1777)
  • Matroco (1777)
  • Le Jugement de Midas (1778)
  • Les Trois Âges de l'opéra (1778)
  • Les Fausses apparences ou L'Amant jaloux (1778)
  • Les Statues (1778)
  • Les Événements imprévus (1779)
  • Aucassin et Nicolette ou Les Mœurs du bon vieux temps (1779)
  • Andromaque (1780)
  • Emilie ou La Belle Esclave (1781)
  • Colinette à la cour ou La Double Épreuve (1782)
  • L'Embarras des richesses (1782)
  • Électre (1782)
  • Les Colonnes d'Alcide (1782)
  • Thalie au nouveau théâtre (1783)
  • La Caravane du Caire (1783)
  • Théodore et Paulin (1784)
  • Richard Cœur-de-lion (1784)
  • Panurge dans l'île des lanternes (1785)
  • Œedipe à Colonne (1785)
  • Amphitryon (1786)
  • Le Mariage d'Antonio (1786)
  • Les Méprises par ressemblance (1786) (we współpracy z Angélique-Dorothée-Lucie Grétry)
  • Le Comte d'Albert (1786)
  • Toinette et Louis (1787) (we współpracy z Angélique-Dorothée-Lucie Grétry)
  • Le Prisonnier anglais (1787)
  • Le Rival confident (1788)
  • Raoul Barbe-bleue (1789)
  • Aspasie (1789])
  • Pierre le Grand (1790)
  • Roger et Olivier (1790)
  • Guillaume Tell (1791)
  • Cécile et Ermancé ou Les Deux Couvents (1792)
  • Basile ou À trompeur, trompeur et demi (1792)
  • Séraphine ou Absente et présente (1792)
  • Le Congrès des rois (1794)
  • Joseph Barra (1794)
  • Denys le tyran, maître d'école à Corinthe (1794)
  • La fête de la raison (1794)
  • Callias ou Nature et patrie (1794)
  • Diogène et Alexandre (1794)
  • Lisbeth (1797)
  • Anacréon chez Polycrate (1797)
  • Le Barbier du village ou Le Revenant (1797)
  • Elisca ou L'Amour maternel (1799)
  • Le Casque et les colombes (1801)
  • Zelmar ou L'Asile (1801)
  • Le Ménage (1803)
  • Les Filles pourvues (1803)